© 2019 par ALCA

Stand de tir - Avenue de la Foire aux Vins - 68000 COLMAR

Nous suivre

  • Facebook - Black Circle

Le lancer de couteaux et de haches

Les couteaux

Il existe actuellement différents types de couteaux de lancer dans le commerce, ou fabriqués par des lanceurs eux-mêmes.

Bien qu'il soit possible de lancer n'importe quel couteau, de n'importe quel taille ou poids, il est préférable pour des raisons de sécurité de ne pas utiliser des couteaux trop petit/léger ou trop grand/lourd. En compétitions les couteaux doivent respecter des normes données par des instances tel que Eurothrower ou  la Fédération Française de Lancer de Couteaux et de Haches (FFLCH).

Selon la définition donnée par la Eurothrower, les couteaux comportent une seule pointe, ont une lame à simple ou double tranchant non coupant, d'un minimum de 23cm de long, n’excèdent pas 6 cm de large et leurs poids doivent être de 200 grammes minimum.

La technique

Les techniques utilisées peuvent varier, nous allons en citer les 3 principales, les plus utilisées en pratique à l’entraînement et lors des championnats. Chacune de ces techniques pouvant se pratiquer selon la distance de jet désirée et évidemment variable selon les facultés et perceptions de chaque lanceur.

1. Lancer Conventionnel​

La première,  appelée "lancer conventionnel" ou en rotation, consiste à faire tourner le couteau sur lui même lors de trajectoire jusqu'à la cible. Cette technique peut être utilisé en saisissant le couteau soit par la lame, soit par le manche avec une prise commune appelée "prise marteau" (la même prise qu'un marteau dans votre main). A 3 m par exemple, avec une saisie par le manche, le couteau fait à ce moment un tour complet dans l’espace avant de se planter dans la cible. Il faut compter environ 1 rotation du couteau tous les 2 mètres.

2. Half-Spin

La seconde, dénommée "Half-Spin", consiste à ne faire faire qu'un demi tour au couteau, quelque soit la distance du lancer. Avec cette technique, le couteau est obligatoirement tenu par la lame, par une prise horizontale ou verticale de la lame. Cette technique demande plus de maîtrise que la première surtout lorsque le lanceur s'éloigne de la cible. 

3. No-Spin

Enfin la troisième, la plus spectaculaire et la plus difficile à appréhender, est la technique du "No-Spin", c'est à dire un lancer sans rotation. Dans cette technique, le lanceur tient le couteau par le manche et le lance sans le faire tourner. Cette technique connait de plus en plus d'engouement auprès de la nouvelle génération de lanceurs.

Règlements

1. Les cibles

Dans un souci d'harmonisation entre les différents pays européens et américains, les cibles des épreuves de précisions comportent actuellement 5 zones de couleurs différentes (comme représenté sur la photo à gauche).

Les diamètres de ces zones sont, en partant du centre :

   - 10cm   -   noir valant 5 points,

   - 20cm   -   blanc valant 4 points,

   - 30cm   -   rouge valant 3 points,

   - 40cm   -   blanc valant 2 points,

   - 50cm   -   rouge valant 1 point.

Les cibles sont fixées par trois avec des hauteurs respectives, du sol à l’axe de la cible, de 1,35 m, 1,50 m et  1,65 m.

Il existe d'autres types de cibles pour des épreuves spécifiques tels que les épreuves de vitesses, du Duel-Cup, du Triskell ou de la silhouette.

2. Les épreuves

Il existe différents types d"épreuves, tant pour le couteau que pour la hache. Les épreuves de précisions se déroulent par 7 séries de 3 lancers, soit au total 21 jets de couteaux ou de haches, à des distances fixes qui sont des minimas.

  • Couteaux

    • 3m

    • 5m

    • 7m

    • Longue distance

    • Mode reculé

    • No-spin

    • Half-spin

  • Haches

    • 4m

    • 5m

    • 7m

    • Longue distance

    • Mode reculé

  • Épreuves ludiques

    • Vitesse

    • Triskell

    • Silhouelle

    • Duel Cup

Pour plus de renseignements sur la réglementation :

EUROTHROWER

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now